Minigarden Blog

Mon Potager Vertical à la Maison

Mon Potager Vertical à la Maison

La routine familiale

Je suis très satisfait avec mon potager. Je ne changerais rien – seulement l’échelle. Sans aucun doute, je voudrais augmenter mon potager dans un avenir proche.

Au moment de commencer cette aventure, ma famille a été le facteur qui a pesé le plus. Je voudrais enseigner à mes filles le processus de culture, les avantages de ce mode de vie, et leur donner l’opportunité de manger des salades et des repas aux saveurs authentiques et frais. Pour faire simple, j’ai voulu leur montrer le plaisir et la passion de produire quelque chose d’aussi bonne que des fraises – la première plantation que j’ai fait. Comme elles étaient encore enfants et aimaient des fraises, le choix n’a pas posé de problème. La sensation de les voir récolter et manger les fruits avidement, c’est fantastique. Cela me rend particulièrement heureux.

La saveur d’un fruit qui vient d’être récolté, au bon moment, c’est totalement différent de la saveur des fruits du supermarché, et ce type d’expériences vous permettra d’avoir une vision plus ouverte de la vie, en famille et avec les amis ainsi qu’avec la communauté en général.

saladaMon potager augmente, mes filles grandissent et la routine à la maison devient toutefois plus proche de la routine d’une vraie communauté qui partage des produits frais et qui s’unissent au moment de la préparation de la nourriture. Le potager fait désormais partie de de l’unité familiale : « Fille, peux-tu récolter de la ciboulette pour le gaspacho? » « Mère, est-ce que tu veux une limonade à la menthe? » « Père, enseigne-moi à récolter du céleri car la mère veut l’utiliser dans l’assaisonnement du riz.

La croissance de mon potager vertical

Au fur et à mesure que je comprenais mieux le potentiel du Minigarden, je suis devenu plus aventureux dans le choix des configurations et des plantes. À la demande de ma femme, ce qui au départ n’était qu’un simple élément de séparation double face en vue de séparer le balcon du potager du condominium, a fini par devenir une forme plus complexe et adaptée aux besoins de la vie quotidienne. Les fraises et les plantes ornementales ont donné lieu à des produits horticoles (laitue, épinards, chou et oignons) et aromatiques (persil, coriandre et ciboulette), mais les modules ont resté les 18 initiaux, auxquels, en 2012, se sont joints les Minigarden Corner et les Kits d’Arrosage Goutte-à-Goutte.

minigarden2

Aujourd’hui, j’ai un potager urbain avec 70 plantes (dans une surface de moins de 0,5m2) que j’utilise pour faire des dîners avec mes amis — beaucoup d’entre eux n’ont pas résisté à la tentation et ont déjà des potagers Minigarden verticaux chez eux.

Comme je suis un fan de la diète méditerranéenne, j’ai souhaité choisir des produits qui s’intègrent dans mes préférences alimentaires mais que s’adaptaient aussi aux conditions locales. Après 3 semaines j’ai commencé à récolter les premières herbes aromatiques et après 4 semaines les premières laitues. Depuis lors, nous consommons des produits du potager presque tous les jours.

Conseils pour rendre votre potager encore plus vert

  • minigardenJe dois commencer par confirmer l’un des grands avantages du Minigarden: l’entretien simple en comparaison avec l’entretien d’un potager traditionnel. Puisqu’il n’est pas nécessaire de creuser ou de désherber les mauvaises herbes, le Minigarden est l’accessoire idéal pour avoir un potager sain.
  • Le deuxième avantage incontournable du Minigarden est l’espace qu’il occupe – c’est-à-dire le peu d’espace qu’il occupe. Comme il s’agit d’un système de jardinage vertical, il est possible d’avoir plus de 50 plantes dans une surface de 0,5m2.
  • Je souligne également la facilité de remplacer les plantes du Minigarden, en particulier des plantes de saison (laitue, persil, coriandre) et de maintenir le potager bien organisé. Dans mon potager, chaque ligne représente un type de plantation.
  • Actuellement, mon potager a quelques plantes de saison (laitue, coriandre, persil et basilic) qui devront être récoltées ou remplacées à la fin de leur cycle de production. Cependant, ils existent des techniques qui peuvent prolonger leur cycle, comme par exemple la taille de floraison.
  • La qualité de l’arrosage et de la nutrition sont essentiels dans le développement et santé des plantes. Je règle le programmateur d’arrosage d’accord avec les conditions de température et d’humidité (par exemple: dans les jours d’été, secs, avec une température supérieure à 30°C, 2 ou 3 arrosages tous les jours pendant 2 minutes; au printemps, quand les températures se trouvent entre 15°C-24°C, l’arrosage est fait 3 fois par semaine, jusqu’à 2 minutes au maximum, et ainsi de suite).
  • J’utilise le Minigarden Grow Up Vert dans la phase après la plantation pour favoriser la croissance végétative et l’enracinement des plantes, et ensuite le Minigarden Grow Up Marron – Organique comme une nutrition plus courante.
  • Quand j’arrive chez moi après une journée de travail, je vais voir toujours mon potager. Tout d’abord, après avoir posé mon doigt sur un des puits, je l’enfonce un peu dans le substrat afin de voir s’il est humide, sec ou Imprégné, pour vérifier si l’arrosage est suffisant. S’il est humide, l’arrosage est parfait, s’il est sec il a besoin de plus d’eau et s’il est imprégné, il faut diminuer le temps d’arrosage.
  • Je vérifie également s’il y a des feuilles séchées ou avec des taches et je les retire, et encore quel genre d’insectes sont présents (un bon indicateur des ravageurs potentiels). Si certaines plantes sous-arbrisseaux, comme le basilic, se trouvent excessivement à croître en position verticale, je fais des tailles d’entretien.

 

Le Minigarden et des plantes d’intérieur pour une plus belle maison

Le Minigarden et des plantes d’intérieur pour une plus belle maison

Une maison avec des plantes est sans doute plus belle et accueillante. Lorsque vous ouvrez la porte de votre maison, la vision d’un être vivant — même non-pensant — est rassurante et les couleurs vives des fleurs ou des feuilles, apportent de la joie dans une journée grise et ennuyeuse. Comme j’ai lu quelque part, avoir des fleurs à la maison nous fait croire qu’il est possible de faire grandir quelque chose dans l’endroit où nous avons choisi de vivre — une idée magnifique et vraie. Même si une seule plante est une étape vers une vie familiale plus agréable, ne restez pas à ce geste solitaire et donnez le champ libre à votre imagination: avec le Minigarden les combinaisons sont nombreuses et toutes merveilleuses.

Comme la gamme des possibilités de décoration est grande, le plus important est de choisir une source d’inspiration: une couleur, un thème, une image. Tout est valable. Après avoir choisi les espèces qui complètent mieux la division que vous voulez décorer et avec l’aide des modèles Minigarden, vous pouvez jouer avec la disposition et le nombre de plantes.

Fleurs et couleurs: la recette plus simple

Nous allons commencer par une idée simple: des plantes à fleurs colorées. Les plantes sont une source de luminosité et de couleur dans la maison. Si vous préférez organiser la plantation par couleurs, en gardant l’élément fleuri sur le même ton, il suffit de choisir des différentes espèces avec des pigments similaires.

N’oubliez pas qu’il est nécessaire que toutes les plantes fleurissent en même temps afin de créer un effet plus dramatique. Dans les tons de violet, la Violette Africaine, les Oxalis — plus connues sous le nom trèfle — les Maracas Porphyrocoma et le Gloxínias. Ces plantes ornementales fleurissent tout au long de l’année, sauf la Oxalis que fleurit d’août à novembre. En tons de feu, ils existent le Columneia Microphylla, le Geranium et le Begónia.

Décorer avec des feuilles

minigarden-basic

Les fleurs ne sont pas le seul aspect intéressant des plantes. Ses feuilles présentent aussi des couleurs et des formats beaux et permettent de créer un espace caractérisé par la constance du vert et par la dynamique des feuilles. Les fougères de jardin sont incontournables: le connu Fougère Nid d’Oiseau et le Fougère Boston ont des formats complètement différents et sont très utilisés comme plantes d’intérieur. Le Chlorophytum Comosum, ou Plante Araignée, est un autre exemple d’une plante ornementale utilisée à cause de ses feuilles rayés en vert clair et vert noir. Finalement, je suggère l’Hypoestes parce que ses feuilles variées ne sont pas verts.

La force des plantes succulentes et des cactus: un espace sculptural

Les succulentes et les cactus, grâce à leurs formes intéressantes, sont des éléments essentiels pour transformer une place dans un lieu élégant. Peu de personnes décident d’explorer ce domaine de la botanique, mais, au-delà de l’originalité, ces plantes assurent aussi une image inattendue et magnifique. Les plantes succulentes et les cactus sont comme des sculptures et la majorité est de couleur neutre, ce que permet d’être plus audacieux  avec d’autres parties de la décoration.

corner-columnLe Rhipsalide à baies est une plante étonnante avec des avec petites branches qui peuvent se développer jusqu’à devenir des longues tiges —

au cours du printemps, la couleur verte des tiges est accompagnée d’une floraison blanche. La Jade est une excellente addition à votre mur de succulentes. Ses feuilles ovales, empilés les uns sur les autres, sont une construction naturelle brillante que en hiver et au printemps, sont accompagnés par de fleurs blanches. L’Aloe Vera est populaire, mais pas toujours dans le potager, toutefois, ses feuilles en vert-gris rendront cet ensemble moins monotone. Finalement, vous pouvez ajouter à votre potager sec l’Echeveria: la Reine de ce groupe. L’Echeveria est également connu sous le nom de Pierre Vivante et la disposition de ses feuilles succulentes explique l’origine de son nom.

Décorer avec le Minigarden est une joie à cause de la flexibilité que les modules vous offrent. Il y a plusieurs exemples brillants de ce qui peut être fait avec le Minigarden Vertical et le Corner, pour rendre plus audacieuses les divisions de la maison: une seule ligne en hauteur avec le Minigarden Corner aux quatre coins de la pièce ou un mur de séparation entre des différents environnements avec le Minigarden Vertical sont juste deux suggestions.

Effacez la frontière entre l’intérieur et l’extérieur et profitez de la liberté de décorer des salles ambiguës.

Manuel Rodrigues – le créateur du Minigarden

Manuel Rodrigues – le créateur du Minigarden

Manuel Rodrigues, né à Guilheiro, municipalité de Trancoso, est la tête créative qui soutient le Minigarden. En plus d’être un entrepreneur de succès dans différents domaines — industrie, commerce, services et agriculture — Manuel Rodrigues est passionné par la nature, un goût qu’il nous assure avoir dès sa naissance. Pour lui, le contact avec les plantes est aussi naturel que son esprit curieux et son regard incisif, dès qu’il était un enfant quand il allait sur le terrain pour cultiver la terre.

Bien qu’il soit le créateur du Minigarden, Manuel Rodrigues ne se considère pas un inventeur, mais une ‘personne qui aime les gadgets’ qu’à l’âge de 12 ans a parti à Lisbonne pour y étudier et travailler. Sa vie professionnelle est marquée par l’organisation, une caractéristique qui lui a placé à l’avant-garde de l’entrepreneuriat grâce aux solutions qu’il a créé pour améliorer l’efficacité des procédés industriels. C’était la curiosité innée et un goût presque génétique pour la nature, qui l’a amené à commencer une autre aventure au moment de sa retraite: le Minigarden.

Dans une salle à la résidence officielle du projet, entouré de plantes en Minigardens, Manuel Rodrigues m’a parlé de son parcours et de ses idées futuristes pour l’Urban Green Revolution

Ana Rosado: Pouvez-vous nous raconter l’histoire derrière l’idée du Minigarden ?

Manuel Rodrigues: Quand j’ai construit la maison où je habit maintenant, un mur de soutènement de terres, avec environ sept mètres de haut, a été créé. Chaque fois que je regardais le mur, je n’aimais pas voir cet espace vide, alors j’ai décidé de créer une solution. Au début, je me suis demandé comment je pourrais décorer le mur, et, ensuite, quelles seraient les avantages de cette décoration. Comme mes petits-enfants étaient encore petits et tous les grands-parents aiment à offrir des fraises, c’était cela que j’ai décidé de faire.

Dans la première année, dans des brefs délais, j’ai fait une pyramide sur le sol à plusieurs étages ou j’ai placé les fraises. L’année suivante, j’ai commandé du bois traité et ensuite j’ai recouverte la muraille avec des planches inclinées — je les ai rempli avec de la terre et ensuite planté des fraises. Cette année-là, la plantation s’est très bien passée et il y avait des fraises pour tout le monde. Puis, j’ai commencé à réfléchir à comment faire un montage de ce genre, mais d’une façon plus pratique, et voilà, le modèle Minigarden a été né.

AR: Quel a été le moment où vous avez rendu compte que le jardinage vertical pourrait être plus qu’un moyen de rester actif pendarnt votre retraite?

manuel-rodrigues-minigarden-3MR: Le jardinage vertical est né du goût pour les plantes. J’aime beaucoup les plantes, j’ai toujours aimé. C’est un peu drôle, mais probablement j’ai été conçu dans la campagne car mes parents étaient des paysans agriculteurs et le moment de battre les céréales était toujours en été, au mois d’août. Si vous comptez les mois, depuis ma naissance jusqu’en août, vous compterez neufs mois, donc je pense que je suis le résultat d’une sieste. En fait, dans ma terre, plus de la moitié des personnes naissent dans cette période.

AR: Une théorie intéressante.

MR: Je suis né et je suis allé directement à la campagne. C’est un plaisir qui s’hérite. Depuis cette époque, ainsi comme toutes les personnes dans ma famille, j’aime les plantes. J’ai eu un oncle qui a été particulièrement important dans la formation de ma personnalité. Il était un vendeur de résine et une grande «personne qui aime les gadgets». Même si l’anse d’un pot en terre s’est cassé, mon oncle ne le jetais pas — il le remplissait avec des plantes. Je pense que cela a influencé mon goût pour la nature.

AR: Mais quand vous avez vu votre potager vertical, en raison de l’influence créative de votre oncle, est-ce que vous avez pensé qu’il  avait beaucoup de potentiel?

MR: Sans aucun doute. À ce moment-là, j’ai pensé qu’il s’agissait d’une pièce fondamentale, car il n’y avait pas — ou je ne savais pas — rien de semblable, comme en témoigne le brevet que j’ai enregistré de suite.

Mon plus grand désir était de fournir un service — apporter aux gens des conditions pour exercer une activité, en contribuant à l’amélioration de cette activité elle-même. A cette époque, je pensais beaucoup dans ces conditions et à encourager les gens à produire et à traiter d’un plus grand nombre de plantes.

AR: Qu’est-ce que vous a fait plus de plaisir, jusqu’à présent, dans cette aventure?

MR: Plusieurs moments. Tout d’abord, utiliser le Minigarden dans une serre. Il ressemblait à une opération de laboratoire car je ne connaissais pas aucune serre avec le même niveau d’hygiène et de propreté que notre serre avait. Ensuite, le sentiment de cueillir un fruit qui n’est pas en contact avec quoi que ce soit — suspendu. En ce qui concerne l’aspect et l’état, cette production est plus proche d’un cerisier ou pommier. En fait, nous avons créé des fraises comme s’il s’agissait d’un arbre. Ce fut l’un des moments que m’a enthousiasmé le plus car les fruits en contact avec la terre peuvent tomber malades et transmettre des maladies.

minigarden-morangos

AR: Vous avez parlé de vos parents, de la famille et sur la vie dans la campagne: comment la passion pour la nature se reflète-elle dans votre vie depuis toujours?

MR: L’expérience dans la campagne, la famille, les voisins et les amis ont été importants. Mon père avait toujours des fleurs dans le potager — dans la province, il n’est pas très naturelle d’avoir des fleurs dans le potager — et cultivait plusieurs plantes, quelques fois des choses que je n’aimais pas: dans la saison de la fève, je mangeais des fèves tous les jours, et dans la saison des pois, je mangeais des pois tous les jours. Aujourd’hui, j’aime des fèves et des pois.

AR: Quelle a été la leçon la plus importante que vous avez appris avec son père?

MR: Elle n’a rien à voir avec des plantes. Mon père ne mangeait jamais sans avoir premièrement nourrit les animaux, et cela a resté toujours enregistré dans ma mémoire — ni dans la campagne, ni dans la maison.

AR : Est-ce que vous vous considère comme un inventeur ?

MR: Non. Je pense que je suis une personne qui aime les gadgets. Quand j’allais labourer le champ, si une pièce de la charrue se cassait, je faisais, à cet endroit, immédiatement une nouvelle pièce de replacement. Je n’ai pas retourné jamais à la maison à cause d’une pièce cassée. Lorsque je travaillais dans l’industrie, je développais des procédés industriels pour emballer avec plus de vitesse et moins de personnel. Dans les années 80, j’ai informatisé entièrement l’usine. À la fin de chaque journée, je savais par exemple, qu’elles étaient les matières premières qu’il y avait en stock.

AR: Aimez-vous travailler avec efficacité?

MR: Avec de l’organisation, principalement. Quand je travaillais dans le commerce, j’ai créé mon propre code — je l’utilise encore aujourd’hui, 50 ans plus tard — et savait à chaque moment, qui était le fournisseur et combien me coûterait une bouteille ou un produit, quel qu’il soit. J’avais tout étiqueté et en code. Aujourd’hui encore, chez moi, j’ai mes bouteilles étiquetées et je sais combien ils ont coût, où et quand je les ai acheté. Je suis la seule personne que comprend le code. J’ai cette méthode depuis que j’avais quatorze ans.

AR: De quelle façon la nature a-t-elle été présente dans votre vie professionnelle depuis votre première entreprise?

manuel-rodrigues-minigarden-2MR: J’ai toujours concilié les deux domaines. Par exemple, quand j’ai fait les parcs industriels, j’ai pris toute précaution dans leurs aménagements. En fait, j’ai été le premier à créer des parcs industriels aménagés depuis plus de vingt ans.

AR: Comment voyez-vous l’avenir du Minigarden ?

MR: Le Minigarden est en train d’évoluer et ils existent beaucoup de plans tracés qui seront mis en place dans les limites des possibilités. Par exemple, je vois dans l’avenir, un Minigarden avec un arrosage propre et des différents formats.

AR: Á votre avis, est-ce que le Minigarden contribue à la durabilité de la planète?

MR: Sans aucun doute. Chaque Minigarden possède trois plantes. Dans le cas de la Chine par exemple, si nous vendons un à chaque personne, la planète gagnera beaucoup. Le Minigarden multiplie la plantation.

AR: Quel serait le point culminant de l’Urban Green Revolution?

MR: Il me semble que le point culminant serait la culture des plantes sans terre et sans eau. Je pense que cela va se passer dans l’avenir: des plantes dans l’air. Pour moi, cela serait la grande révolution. En outre, il est également important de cultiver des garages et des grands espaces souterrains. Les Israéliens, par exemple, ont des zones souterraines énormes avec des plantations.

En revanche, au fur et à mesure que les prix des carburants augmentent, je pense que la proximité va devenir un facteur essentiel — plus les maisons soient proches des aliments, principalement des produits agricoles, le mieux. Le Minigarden, dans ce cas, est excellente car il permet de produire tout près de la maison.

Je ne peux pas comprendre comment est-ce qu’ils existent encore des gens qui n’aiment pas les plantes, les plus anciennes fabriques du monde. J’ai l’habitude de les dire, ironiquement: « Tu n’aimes pas les plantes? Quand vous mourez, vous serez place à leur côté».

Comment avoir des laitues toujours à portée de main

Comment avoir des laitues toujours à portée de main

La laitue est un légume indispensable sans lequel mon réfrigérateur serait incomplet. Sauf rares exceptions, les achats hebdomadaires comportent généralement au moins une variété de ce légume si fraîche: frisée, romaine, ou lisse. Comme le principal élément d’une bonne salade, la laitue doit toujours faire partie des repas, surtout en été, quand la chaleur étouffante nous impose des contraintes serrées sur ce que nous mangeons.

Heureusement, planter de la laitue à la maison n’est pas très compliqué et avec l’aide des enfants, c’est encore plus simple. Si les enfants participent dans la croissance des légumes, il est possible qu’ils les mangent plus facilement — s’ils apportent du plaisir, ils ne peuvent qu’être savoureux.

Vert: la couleur du développement durable et de la santé

Il est facile à comprendre, le plus coloré, le plus saine est votre nourriture, et le vert est une des tonalités obligatoires dans n’importe quel plat. Pour assurer sa présence, il suffit de garder à la maison des feuilles de laitue en abondance: elles vont maintenir votre bonne santé. Bien qu’il s’agit d’un aliment faible en calories, la laitue possède une haute valeur nutritionnelle, aide à combattre l’insomnie et est une bonne source de fer. La beauté de la peau et des cheveux, est liée à la consommation de laitue: certaines personnes disent que le jus de laitue stimule la croissance des cheveux, lorsqu’il est bu régulièrement.

alfaces-basic

Il convient de rappeler que les feuilles plus foncées sont plus nutritifs, mais tous toutes les feuilles sont également délicieuses. Toutefois, si vous ne connaissez pas la provenance de la laitue que vous mangez pour le déjeuner, vous ne savez pas quels produits chimiques ont été utilisés dans sa production. Dans ce cas, ni même avec tous ses éléments nutritifs la laitue peut être bénéfique. La connaissance est la meilleure façon d’assurer la sécurité des légumes consommés.

En revanche, même s’il est possible de cultiver des laitues pendant toute l’année, ces légumes feront un voyage de plusieurs kilomètres pour venir à votre table. Si vous créez votre propre production de laitues, cela contribuera à la pérennité de la vie sur terre. En outre, vous évitez du gaspillage qui commence au moment de la production à grande échelle: avant d’être placées dans les rayons des supermarchés, beaucoup de légumes ont déjà été jetés et puis qu’ils sortent des magasins, leur destin n’est pas assez différent. Les laitues sont meilleurs frais, donc cultivez des laitues et arrêtez d’acheter des légumes destinés à la poubelle.

Mettons-nous au travail

La laitue est un des légumes plus faciles à convaincre les jeunes à manger — dans les sandwichs ils ne les remarquent même pas et les aiment — en plus d’être une plante visuellement intéressant et d’intégrer n’importe quel espace sans problèmes. Mais plus qu’un projet amusant, utile et beau, planter de laitues est aussi simple. Voici un conseil: ce n’est pas chère de les acheter comme baby plants et le résultat visuel est immédiat.

alfacesIls existent plusieurs variétés de laitues qui se distinguent par la texture et la forme de ses feuilles, pas par la date de leur plantation — elles peuvent être plantées à tout moment de l’année, mais il faut éviter la saison des gelées et les mois chauds car que les températures élevées génèrent des feuilles amères. Le printemps est le moment idéal pour commencer la production.

Si vous aimez avoir accès à une grande variété, cultivez des différents types en même temps. Par exemple, la laitue Iceberg est plus croustillante et généralement utilisée avec les hamburgers et sandwiches, la laitue à des feuilles volantes, étant plus verte et plus saine. Vous pouvez compléter la plantation avec de la laitue lisse et de la laitue pommée.

Le modèle et la taille de la culture dépend de vos besoins et de l’espace. Un Minigarden Vertical peut accueillir neuf plantes — une pour chaque puit — mais si vous avez besoin de plus, il faut jusque ajouter des modules ou de le combiner avec le Minigarden Corner. Si vous préférez une option plus simple, vous pouvez planter les laitues dans le Minigarden Basic, asseyez-vous et regardez-les pousser.

Afin d’assurer la qualité de leur production, il faut choisir un lieu ensoleillé pour cultiver, bien qu’un ombrage partiel puisse également être avantageux dans les heures les plus chaudes de la journée.

Conseils pour une production efficace et rentable

minigarden-alfaceDans le cas de la laitue de type romain, ses feuilles peuvent être récoltées au fur et à mesure de vos besoins, ce qui facilite la consommation quotidienne et la permanence d’un bel espace. Pour maintenir la santé de la plantation, n’oubliez pas que la laitue préfère une terre humide. Il faut faire des arrosages plus légers et fréquents — tous les jours ou tous les deux jours — aux moments moins chauds de la journée et ne laissez pas que la terre soit trempée ou sèche.

Étant donné que la laitue a une présence plus significative en été, il est facile d’en profiter. La seule difficulté consiste à quitter la routine de salades et de sandwiches — de temps en temps, essayez de cuisiner de la laitue.

Par exemple, la soupe de laitue est l’une de mes alternatifs préférés aux plats froids plus communs. Laissez bouillir l’eau dans une casserole et ajoutez de la laitue, pommes de terre, oignon et un cube de bouillon de poulet. Finalement, ajoutez persil et jus de citron et assaisonnez au sel et poivre. Enfin, battez la soupe dans le mixeur.

Il n’y a rien de mieux que des feuilles de laitue fraîchement récoltées, toujours à portée de main.

Comment cultiver des fraises à la maison

Comment cultiver des fraises à la maison

Il n’y pas d’été sans fraises, le fruit qui rappelle la saveur de cette station. Leur couleur rouge, chaude et vivante ne laissez pas prévoir la fraîcheur d’une morsure et il n’y a rien de mieux que mordre à pleines dents la peau tachetée d’une fraise douce. C’est grâce au fruit que nous connaissons le  fraisier, toutefois, les belles fleurs blanches au centre jaune méritent aussi notre reconnaissance. Cette année, il n’y a aucune excuse pour ne pas produire des fraises délicieuses — l’entretien est simple et le résultat est un excellent repas servi dans une nuit chaude d’été. En outre, vous pourrez voir la différence abyssale entre vos fraises et ceux que vous achetez au supermarché. Ne vous alarmé pas si la taille de vos fruits est faible, le maximum de goût est livré dans des plus petits contenants.

Santé, du goût et du plaisir

Il est presque dispensable de faire une liste des avantages et des moments savoureux que les fraises peuvent apporter, car nous sommes tous conscients de sa couleur rouge intense, synonyme d’un fruit doux et frais. En tout cas, il est important de mentionner la forte concentration de vitamine C, fibres et potassium de fraises, qui, au-delà d’être délicieux, aident à prévenir le cancer, à améliorer la santé oculaire et à conserver une belle peau.

minigarden-strawberriesIls existent trois recettes fraîches que je ne dispense pas en été. La première est la limonade aux fraises, idéal pour ceux qui aiment maintenir la température tempérée du corps et préfèrent des combinaisons simples à faire.

Dans les temps plus chauds, nous avons besoin de la nourriture légère, c’est pourquoi, une salade de fraises, avocat, fromage et épinards avec sauce au miel, le jus de citron et la moutarde, sont donc essentielles.

Enfin, profitez des fraises qui restent pour préparer de la confiture, une tâche plus facile que vous le pensez: Lavez et coupez 500 grammes de fraises, ajoutez 400 grammes de sucre et le jus d’un citron et laissez mijoter sur un feu doux.

Et comme si ces raisons ne suffisaient pas pour retrousser vos manches tout de suite, les enfants vont adorer planter des fraises. Est-ce qu’il existe une seule enfant qui n’aime pas des fraises? Cela va être une joie, récolter les fruits avec les plus jeunes, leur montrer comment ils se développent et de les voir déguster ce dessert.

Les premiers pas

Il est important de choisir la bonne variété à planter. Au printemps, vous devrez préférer des variétés remontantes — elles produisent des fraises entre juin et octobre — comme les Selva, Diamante, Aroma, Albion et Seascape, qui sont les plus productifs. Le non-remontantes, comme les Camarosa, Chandler, Kwesta, Carisma, Agoura, Ventana et Candonga, doivent être plantés en fin d’été et ne produisent de fraises qu’une seule fois, entre avril et juin. Il est possible d’acheter des pieds de fraisiers en bottes, de cette façon, le résultat est immédiat.

strawberriesathome

Maintenir le fraisier est simple mais, tout d’abord, vous devez choisir le bon endroit. Si vous perdez quelque temps dans la première phase du processus, alors tout ce que vous avez à faire est récolter les fruits de votre travail. Pour cette plante, choisissez un site présentant de la bonne lumière et peu de vent, parce qu’ils aiment le soleil — un élément déterminant dans la douceur du fruit. Le sol doit être lâche et aéré, avec une bonne capacité de rétention d’eau et un bon drainage: précisément le substrat de votre Minigarden.

La seule chose qui manque est le récipient idéal pour planter le fraisier. Le Minigarden Vertical est le plus approprié pour observer le développement de  votre nouvelle source de saveur. Si vous voulez laisser libre cours à votre créativité, utilisez le Minigarden Vertical avec le Minigarden Corner, adaptez-les à votre espace, en maximisant les frontières internes et externes de votre maison. Un seul Minigarden Vertical vous permet de planter neuf fraisiers, le Kitchen Garden permet de planter vingt-quatre, alors imaginez combien de frappés à la fraise vous pourrez profiter en été.

Lors de la plantation d’un fraisier, retirez les vieilles feuilles et les fruits mûrs pour qu’ils ne pourrissent pas. Finalement, durant la première semaine, vous devez faire un arrosage quotidien, à la fin de la journée: un excellent moyen pour se détendre et assurer le succès de votre production. Au lieu d’utiliser un arrosoir, vous pouvez choisir le kit d’arrosage automatique ou pas, qui se lie à une pompe ou à un robinet.

Conseils d’entretien

minigarden-wateringAprès avoir traité de la résidence permanente de vos fraisiers, il est facile de les garder en bonne santé. Pour cela, vous devez les arroser une fois par semaine, avant l’arrivée de l’été et, au moment de la plus grande chaleur, il faut jusque veiller à ce que les fraises n’aient pas de soif. Toutefois, n’oubliez pas que plus d’eau, plus grands seront les fruits et moins intense sera le goût. L’idéal est de trouver un équilibre.

Ainsi comme les personnes, le fraisier a aussi besoin d’une nutrition riche et adaptée. Peur que rien ne manque pas, utilisez des renforcements nutritionnels  Minigarden. Dans ce cas, nous vous recommandons le Minigarden Grow Up Orange, pour des fleurs et fruits.

De temps en temps, vous devez vérifier s’il y a des fraises mûres, prêts à être récoltées et appréciées. Ne les laissez pas pourrir dans la plante. Je vous laisse ici deux conseils pour augmenter le goût des fraises: Évitez d’arroser les fraisiers deux jours avant la récolte et récoltez les fraises dans la période la plus chaude de la journée.

Votre nouveau résident peut vous apporter des joies, ou fruits, pour cinq ou six années, toutefois, la production diminue après les deux premières années. Par conséquent, si vous voulez maintenir la qualité des fraises, il est important d’acheter de nouveaux pieds.

Faciles à planter, entretenir et de profiter, les fraises sont les héros de l’été.

L’origine du Minigarden

L’origine du Minigarden

antoniorodrigues

Il n’est pas simple à raconter l’histoire du Minigarden d’une seule fois parce qu’elle est longue et a impliqué plusieurs personnes, mais je vais la traduire de mon point de vue. À mon avis, il veut la peine savoir comment nous sommes finalement arrivés au Minigaden Vertical, un produit qui au premier regard peut sembler comme un simple jardinière, mais qui cache une grande sagesse. Sa simplicité est trompeuse: même s’il n’est pas évident, le Minigarden intègre des systèmes innovants, conçus pour assurer le succès du développement et de l’entretien des plantes.

La semence qui a donné naissance à la production verticale

Tout a commencé dans l’imagination de mon père, Manuel Maria Rodrigues, un entrepreneur né, avec une vaste expérience dans presque tous les secteurs d’activité (agriculture, industrie, commerce et services). C’était lui qui a commencé à tester, essayer et à concevoir le système. Le début du Minigarden a parti d’une simple besoin — la volonté de mon père de rester actif pendant sa retraite. Après avoir cherché de quoi s’occuper et comment il a des petits-enfants, il a pensé à partager avec eux le plaisir de planter des fraises. Pour ce faire, il a construit plusieurs jardinières dans la verticale, qui ont fonctionné comme une semence pour un projet en hauteur. Les fraises se sont multipliées en abondance et les modèles ont été modifiés pour assurer le succès de la production.

minigardentestPlus spécifiquement, les racines agricoles de notre société, Quizcamp, sont le point de départ du Minigarden. La société a été fondée en 2005 et a acquis une propriété de 110 hectares, située dans une des régions plus défavorisées de l’Europe, l’Alentejo, pour s’y installer et implémenter son projet. L’idée initiale était de produire et vendre de repas précuits, adaptés au concept d’alimentation saine proportionné par le régime alimentaire méditerranéen, et d’autres produits alimentaires de haute qualité. Pour ce faire, nous avons rapidement réalisé qu’il serait fondamental de récolter les légumes, les légumineuses, les herbes aromatiques et les fruits dans les moments corrects afin de préserver les saveurs et les arômes que nous aimons tellement. En d’autres termes, la proximité de la production agricole était essentielle.
En outre, la qualité des produits est également liée au contrôle de la production agricole — l’utilisation de transgéniques et de pesticides apporte des conséquences désastreuses que nous ne voulions pas promouvoir. Car nous croyons que la technologie peut servir l’humanité et l’environnement simultanément, nous avons choisi la production intégrée, un système qui utilise des ressources naturelles et des mécanismes de régulation qui ne nuisent pas à l’environnement. Autrement dit, en jusque deux mots, agriculture durable. Finalement, pour réussir, il serait essentiel de produire à faible coût d’exploitation, y compris la main-d’œuvre. Moins de main-d’œuvre se traduisait à des prix plus compétitifs.
Pour toutes ces raisons si importantes pour nous, nous avons décidé de mettre l’accent sur l’élaboration d’un nouveau système de culture qui produit une plus grande quantité avec une plus grande qualité. C’est ainsi que la simple jardinière créée par mon père pour produire des fraises avec ses petits-enfants, a été adapté au moyen de tests qui ont prouvé notre enthousiasme pour la production verticale.
Mais l’histoire ne fait que commencer.

De l’agriculture au jardinage vertical

Au début, les objectifs pour le Minigarden étaient différents, jusqu’au moment où nous nous sommes aperçus de leur génialité. A cette époque, nous avons senti l’obligation d’apporter ce produit aux quatre coins du monde et cette idée a commencé à avoir des contours internationaux.

oldminigardenAprès avoir identifié la nécessité d’un nouveau système de culture, nous avons investi dans des moules, produit les pièces et nous avons commencé les premières travails sur le terrain avec plusieurs cultures de plein air — pois, fèves, aromatiques, produits horticoles de petite et moyenne taille et fraisiers — tant d’ensemencement direct, comme de plantation. Finalement, nous avons passé aux essais en serre.
Au cours de cette phase stimulante de tests et d’expériences, nous avons utilisé des aptitudes techniques et professionnelles externes et indépendants d’ingénierie agricole. L’ingénieure Marlene Coelho, qui a fait un stage avec nous et qu’après une année à rejoint la société, a été infatigable et une aide précieuse dans les études de ce système de culture verticale. Les tests ont dépassé nos attentes et ont confirmé que notre idée aurait un potentiel énorme pour la production agricole de certaines cultures. Pendant ce temps, nous avons connaît mieux le Minigarden Vertical et cette apprentissage a conduit à son amélioration.
La familiarité gagnée tout au long de cette première phase nous a fait repenser notre stratégie. L’objectif est devenu plus révolutionnaire: faire connaître à autant de personnes que possible cette nouveauté technologique, environnementale et esthétique. Le Minigarden est devenu un outil éducatif du monde. Ainsi, l’opportunité de mettre l’accent sur l’agriculture urbaine est née d’une nécessité.

minigarden

Je crois que le paradis est notre planète terre. Mes parents m’ont toujours inculqué le respect des autres êtres vivants. Malheureusement, l’évolution de l’homme ne pas été à la hauteur de l’héritage reçu. Mais je crois en l’homme, je pense que nous pouvons laisser à nos enfants un monde meilleur que celui que nous avons reçu. Bien que nous sommes au bord de l’abîme, je crois que le moment est arrivé de faire quelque chose de diffèrent. Et c’est cela que le Minigarden offre: une opportunité de changement.

La révolution verte urbaine

Puis, nous avons réalisé que ce système de culture était parfait pour faire de la culture urbaine. Ainsi, l’harmonie avec la nature, que mes parents m’ont passée en grandissant, pourrait être passée à des personnes dans le monde entier.
L’objectif a changé de direction: développer notre système en ligne avec la réalité citadine. Ainsi, nous avons décidé de redessiner le produit, en gardant toutes les nouveautés et les fonctionnalités du modèle précédent. L’évolution a résulté dans un Minigarden plus facile à utiliser et qui permet plusieurs configurations avec moins de pièces. À la fin de 2006, nous sommes arrivés au Minigarden Vertical, tel que nous le connaissons aujourd’hui.

varanda

Le Minigarden offre une manière innovante de culture et de jardinage urbaine. Les avantages et les possibilités sont tellement nombreux qu’il est presque impossible de faire une liste, mais ils concernent essentiellement la simplicité et la modularité du concept, les habitudes et les avantages pour l’environnement, l’éducation et la santé. Les possibilités sont nombreuses et ne sont limitées que par la créativité de chacun.
Le Minigarden Vertical a été notre moment Eureka et son parcours a été brillant, malgré les situations moins agréables qui se produisent dans n’importe quel projet. Les obstacles que nous avons rencontrés sont peut-être un synonyme du succès de notre produit et, par conséquent, je voudrais mettre en évidence une histoire et sa fin heureuse.
minigardenverticalCertains disent que l’imitation est la forme la plus sincère de la flatterie, cependant, la copie n’est pas le type de l’éloge que nous cherchons. Après que nous investissons notre créativité et nos ressources dans la création du Minigarden, nous voulons que le public profite pleinement de ce produit génial mais nous voulons aussi le protéger. Pour cette raison, nous avons fait le dépôt de brevet.
Cependant, la contrefaçon continue à apparaître: après avoir payé au gouvernement chinois les enregistrements de brevet et des modèles industriels, nous avons eu connaissance d’une copie du Minigarden Verticale en vente dans un site chinois. Après plusieurs démarches, nous avons identifié et notifié l’entreprise chinoise qui produisant et vendait la contrefaçon. Nous les avons demandé d’arrêter avec l’acte illégal, pas une mais deux fois, et la deuxième demande a été le faite par nos avocats. Nous n’avons jamais eu une réponse et la conversation s’est transformé dans un monologue. Le produit contrefait a commencé à apparaître en vente en Europe et en Australie, mais il était rapidement retiré des établissements après que nous avons informé les sociétés sur l’illégalité. Cependant, le seul moyen d’attaquer la racine du problème c’était d’intenter une action judiciaire dans le tribunal chinois contre la société contrevenante. La bataille a été gagnée et la justice rétablie.
Nous croyons, sans aucun doute, dans l’excellence et génialité du produit que nous avons créé, mais parfois il faut saisir les histoires de valeur pour ne pas jamais baisser la tête. Ils existent plusieurs moments positifs dans l’histoire du Minigarden mais il y a un en particulier qui me donne toujours de la force. C’était le plus grand compliment que j’ai eu jusqu’à aujourd’hui, concernant le Minigarden et je le rappelle dans les moments plus difficiles.
Il s’est passé en 2008, à Tokyo, dans GARDEX, la plus grande foire du secteur du jardinage au Japon. La Foire a duré trois jours et le nombre de visites sur notre stand a été, comme d’habitude, haut — un reflet claire de l’intérêt dans notre produit. Le premier jour, au milieu de l’après-midi, je me suis occupé d’une architecte paysagiste japonaise qui ne parlait pas anglais.

japan

Grâce à l’aide de la traductrice qui nous a donné de l’appui en ces jours-là, j’ai présenté le produit à l’architecte et nous nous sommes engagés dans une conversation longue et intéressante, motivée par ses questions pertinentes et détaillées. Elle a montré un profond intérêt et compréhension des particularités uniques du Minigarden Vertical et a terminé l’échange de mots avec un discours très élogieux concernant notre produit. La syntonie a été tellement claire que j’ai même dit á mon collègue Pedro Mendonça, qui était à l’époque le Responsable de Produit, et à la traductrice, que j’étais très impressionné par la forme dans laquelle l’architecte avait bien compris le produit.
Le jour suivant, aussi au milieu de l’après-midi, l’architecte a revenu accompagnée par son mari. Il parlait anglais et m’a dit qu’il était curieux avec le produit génial dont sa femme l’avait parlé. Après la présentation du produit, il a fait de grands éloges au Minigarden Vertical et m’a donné une lettre dans laquelle son épouse avait écrit sur notre système de culture. La lettre était écrite dans un anglais parfait et le contenu était impressionnant car elle exaltait les qualités du Minigarden d’une façon émotionnante.
Ce qui m’a profondément ému, presque aux larmes, c’était la façon comme elle a décrit et imaginé le parcours de développement du Minigarden, dès son début jusqu’à ce moment-là — comme je l’ai fait, d’une façon plus méthodique et réel, à travers de ces mots.